L’Abbaye de Pontigny

Abbaye de Pontigny

L’abbaye de Pontigny est l’un des plus beaux exemples d’église cistercienne que l’on puisse admirer en France.

Rarement la noblesse, la pureté, l’élan de l’architecture cistercienne n’ont atteint une telle perfection. Deuxième fille de Cîteaux, l’abbaye de Pontigny fut fondée en 1114 sur les bords du serein, aux confins de la Bourgogne et de la Champagne, mais l’église Abbatiale actuelle fut élevée en deux étapes en 1137 et 1150.

Son style se situe exactement à la transition entre le roman et le gothique. Le porche de la façade est voûté d’arrête. Les bas-côtés, les croisillons du transept le sont également, tout comme aurait dû l’être, semble-t-il, la nef qui reçu en fait la première voûte d’ogives construite en Bourgogne.

À la fin du XIIe siècle, on détruisit le chevet plat primitif pour le remplacer par le chœur gothique actuel.

Bénéficiant rapidement d’un grand rayonnement, elle fonda dix-neuf “abbayes-filles” directes, qui, à leur tour, en créèrent quarante cinq autres.

Pontigny accueillit, aux XIIe et XIIIe siècle, trois archevêques anglais en exil : Thomas Becket, Etienne Langton et Edmond d’Abingdon et continue à attirer de nombreux pèlerins anglais.